Le Grand Arbre Commun

1702-09-20 + Perrine Maupilier Moncoutant 67.jpg

Perrine MaupillierÂge : 60 ans16421702

Nom
Perrine Maupillier
Prénom(s)
Perrine
Nom de famille
Maupillier
Naissance vers 1642 34

MariageCharles BalayAfficher cette famille
oui

Adresse : Les deux sont parein marreine de Charles Tubin
Naissance d’un fils
#1
Vincent Ballay

Naissance d’une sœurMichèle Maupillier
1643 (Âge 12 mois)

Roi de France 14 mai 1643 (Âge 16 mois)

Note : Louis XIV le Grand
Naissance d’une sœurJeanne Maupillier
1644 (Âge 2 ans)

Naissance d’un frèreVincent Maupillier
1645 (Âge 3 ans)
Naissance d’un frèreLouis Maupillier
calculé 1646 (Âge 4 ans)

Naissance d’un frèreVenant Monpillier
calculé 1648 (Âge 6 ans)

Décès d’un frèreJean Maupilier
1652 (Âge 10 ans)
Décès de la mèreLouise Bichon
11 novembre 1662 (Âge 20 ans)
Décès d’un frèreVincent Maupillier
22 janvier 1684 (Âge 42 ans)
NaissanceCharles Tubin
18 avril 1691 83
Décès du pèreAbsalon Maupillier
25 avril 1697 (Âge 55 ans) Âge: 89
Décès d’un frèreVenant Monpillier
11 avril 1698 (Âge 56 ans)
Présent : François Maupillierneveu
Présent : Jean TubinRelation
Décès d’un époux/épouseCharles Balay
11 mai 1698 (Âge 56 ans) Âge: 57
Biens et possessions
Cession MAUPILLIER - BALLAY
2 juillet 1698 (Âge 56 ans)
Acheteur : Vincent Ballayfils

Décès 20 septembre 1702 (Âge 60 ans)
Témoin : Jean Maupillierneveu
Témoin : Jean Maupillierneveu
Témoin : Pierre Maupillierneveu
Témoin : Pierre Maupillierneveu
Témoin : Louis II Maupillierneveu
Famille avec les parents - Afficher cette famille
père
mère
Mariage : Moncoutant, Deux-Sèvres, Poitou-Charentes, FRANCE
frère
Jean Maupilier
Naissance : Moncoutant, Deux-Sèvres, Poitou-Charentes
Décès : 1652Moncoutant, Deux-Sèvres, Poitou-Charentes
elle
2 ans
sœur plus jeune
2 ans
sœur plus jeune
2 ans
frère plus jeune
2 ans
frère plus jeune
3 ans
frère plus jeune
Famille avec Charles Balay - Afficher cette famille
mari
elle
Mariage :
fils

Note

Lise Charon: né 1646

Mariage1691-04-18 n Charles Tubin Moncoutant 132-159.jpg
1691-04-18 n Charles Tubin Moncoutant 132-159.jpg
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 1 770 × 669 pixels
Taille du fichier : 177 Ko
Type : Document
Image principale : oui
Biens et possessions1698-07-02 Cession MAUPILLIER - BALLAY Moncoutant p1.JPG
1698-07-02 Cession MAUPILLIER - BALLAY Moncoutant p1.JPG
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 1 607 × 2 348 pixels
Taille du fichier : 801 Ko
Type : Document
Image principale : oui
Biens et possessions1698-07-02 Cession MAUPILLIER - BALLAY Moncoutant p2.JPG
1698-07-02 Cession MAUPILLIER - BALLAY Moncoutant p2.JPG
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 1 453 × 2 182 pixels
Taille du fichier : 617 Ko
Type : Document
Image principale : oui
Décès1702-09-20 + Perrine Maupillier Moncoutant 67-170.jpg
1702-09-20 + Perrine Maupillier Moncoutant 67-170.jpg
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 1 084 × 387 pixels
Taille du fichier : 145 Ko
Type : Document
Image principale : oui
Objet média1702-09-20 + Perrine Maupilier Moncoutant 67.jpg
1702-09-20 + Perrine Maupilier Moncoutant 67.jpg
Format : image/jpeg
Dimensions de l’image : 1 127 × 669 pixels
Taille du fichier : 166 Ko
cession BALLAY

Transcription par J-F. Trouvé :

 
- les mots qui sont entre crochets sont ceux qui apparaissent en interligne ou en marge.
- quand ce qui est en interligne ou en marge est très long, les crochets encadrent un signe # qui se reporte ensuite en bas de page.
- comme à mon habitude, je transcris avec l’orthographe moderne et les accord grammaticaux.
- quand vous trouvez un X en rouge, c’est que le mot m’échappe…


Page 1

Par-devant nous notaires de la baronnie
de Bressuire en la châtellenie de Moncoutant
soussignés, ont été présents et dûment
soumis, Perrine MAUPILLIER, veuve de feu
Maître Charles BALLAY, vivant marchand, demeurant en ce
bourg de Moncoutant, laquelle à ce jourd’hui reconnu
et confessé avoir cédé et transporté, cède
et transporte par ces présentes [#], savoir est
la moitié de la sous-ferme faite audit feu
BALLAY par le sieur PARENTEAU, fermier du prieuré
de Bellenoue, par acte sous seing privé du mois
d’octobre dernier, de certains droits de dîme, [terrages], cens
rentes, lods et ventes, le tout dépendant dudit prieuré
ès-paroisses de Moncoutant, Saint-Marsault, Courlay
et Mauléon, pour jouir de ladite moitié par ledit BALLAY
conjointement avec ladite cédante qui s’est retenue
l’autre moitié, tout ainsi qu’elle aurait fait
du total X ces présentes, et tout ainsi qu’il
est porté par le susdit acte sous seing privé et la
forme énoncée, ladite cession ainsi faite
sans autre garantie de la part de ladite veuve
MAUPILLIER que de son fait et coulpe, et à la charge
que tous les fruits et profits de ladite sous-ferme
seront partagés par moitié entre eux sur le total
pris et déduit, ce que chacune desdites parties
aurait pu mettre et dépenser pour faire valoir
ladite sous-ferme et en recueillir les fruits, et aussi
à la charge que le prix d’icelle, qui est de deux cent
dix livres par chacun an, sera acquitté par moitié
avec les fruits si aucun X entre eux fait,
et ce qu’il pourrait compter pour porter les paiements
audit sieur PARENTEAU, et autres circonstances
et dépendances. Et a, ladite MAUPILLIER, reconnu
que ledit BALLAY [lui] a présentement payé la somme
de dix livres pour le remboursement de la moitié
de vingt livres que ledit feu BALLAY avait payé
pour pot-de-vin audit PARENTEAU. Et est, le
dit acte sous seing privé, signé dudit PARENTEAU
et dudit feu BALLAY, demeuré ès-mains dudit Vincent
BALLAY. Et outre, est accordé entre lesdites parties

# en marge gauche
[à Vincent BALLAY, marchand, demeurant au
bourg de Moncoutant, présent, stipulant et acceptant,]

Page 2

que si ladite MAUPILLIER venait à décéder avant
la fin de ladite sous-ferme, en ce cas ledit BALLAY
jouira seul du total d’icelle dite sous-ferme à commencer
de la Saint Jean-Baptiste suivant immédiatement son décès,
à l’égard de quoi elle lui en fait, autant
que besoin serait, cession et transport, à la
charge par lui d’en payer le prix entier
pour les années qu’il jouira du total, et d’en garantir
ses héritiers, ce qu’il a promis faire. Tout ce que
(dessus) a été ainsi voulu, consenti, stipulé et accepté
par lesdites parties à ce faire tenir, garder
et accomplir, ont obligé et hypothéqué tous et chacun
leurs biens meubles et immeubles, présents et futurs
quelconques, renonçant etc. dont etc.
jugés et condamnés etc. Fait et passé au
bourg de Moncoutant, étude de Jean LOUBEAU,
l’un des notaires, avant midi, le deuxième
juillet mille six cent quatre vingt dix-huit, et a, la
dite cédante, déclaré ne savoir signer de ce enquise,
et s’est, ledit BALLAY, soussigné. Approuvé en marge
et interligne « à Vincent BALLAY, marchand, demeurant
au bourg de Moncoutant, présent, stipulant et
acceptant, « terrages », « lui ».